Paiement en ligne Résultats d’examens biologiques Espace IFSI Filière gérontologique du Roannais

Hôpital

Actualités

Inauguration d'un totem au CATTP

Ce vendredi 5 mai, patients et professionnels ont inauguré un totem dans le patio du centre médico-psychologique.

A Roanne en psychiatrie adulte, il existe de multiples modalités de soin : l’hospitalisation à temps complet ou de jour, mais aussi les consultations, les unités mobiles (lien avec d’autres structures), les soins psychiatriques non programmés, la réhabilitation psycho-sociale, le centre de thérapies familiales et le centre d’accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP).

 

Comme son nom l’indique le CATTP, est un lieu d’accueil où les patients peuvent se rendre deux à trois fois par semaine dans des activités thérapeutiques de groupe qui visent l’équilibre psychologique et la réinscription dans la société.

L’objectif est bien de développer les capacités de la personne à être réellement acteur, à développer le lien social, la communication, l’affirmation de soi avec ses capacités critiques, l’autonomisation dans un but de réinsertion et de réadaptation. 

 

Cette année, une des activités proposée au CATTP a été la réalisation d’un totem.

 

Un arbre n’arrivant pas à prendre racine dans la cour a donné l’envie d’inscrire les propres racines de ce lieu de soin dans un objet central et fédérateur. L’idée d’un totem est ainsi venue naturellement. Quoi de mieux qu’un totem pour implanter, fonder et rassembler un groupe d’êtres humains ?

 

Ainsi toutes les personnes fréquentant le CATTP ont été invitées à dire ce qu’elles aimeraient voir inscrit sur ce totem, symbolisant le service, leur vie, le rapport aux autres, à la maladie, etc. Ensuite un petit groupe s’est chargé du passage des idées à la réalité concrète. Ce groupe s’est adjoint les compétences de Jean Luc Kroli, artiste sculpteur sur bois de la région, pour les accompagner dans la réalisation de l’œuvre.

Tronçonnage, découpage, rabotage, ciselage, ponçage, incrustation, colorisation, etc., des heures de travail pour que le bois reprenne vie, pour que les souhaits exprimés trouvent leur matérialité.

 

Au final un bel objet de plus de 3m trône maintenant au milieu de la cour où chacun peut se retrouver et côtoyer l’autre. Un totem qui, comme dans les sociétés dites primitives, représente et rassemble la tribu, la communauté humaine ici présente.